Aux Armes Parisiens ! Vous aimez l’Histoire de France et le claquement des sabots des chevaux de la Garde ?

C’est bien le moment de  participer à la plus belle des fêtes parisiennes, avec sa parade des Champs, sa Tour Eiffel en feu et ses bals de pompiers. Cette année l’appel de la Bastille a bien-sûr une résonnance particulière. Les attentats de janvier sont dans toutes les mémoires. Mais le rituel du 14 juillet n’en est que plus essentiel pour rappeler les valeurs de la République. Ça commence à 10h, soyez sur le parcours dès 9h pour voir passer les héros du Raid, de la BRI et du GIGN, dont les commandos apparaitront à visage découvert. Signe de ces temps troublés, c’est la première fois que des unités anti-terroristes sont à l’honneur. Il y aura aussi des Mexicains, « guest stars » du défilé avec six fauconniers et leurs aigles royaux. Plus tard, le concert géant vous attend sur les pelouses du Champ de mars : «Bienvenue à Paris», c’est le thème du spectacle donné par  l'Orchestre national de France autour de Berlioz, Mozart, Leonard Bernstein -West Side Story-, Ennio Morricon et Georges Gershwin. La Tour Eiffel s'embrasera vers 23h. Le show pyrotechnique, est composé sur le thème «Paris accueille le monde», pour sublimer la diversité culturelle de Paris, avec une multitude de chorégraphies magnifiques», lance Christophe Berthonneau, le directeur artistique du Groupe F. On rêve déjà des JO de 2024…

Ensuite ? Rendez-vous chez les pompiers, dans les bals popu devenus très branchés, plus électro qu’accordéon, pourquoi pas Caserne Colombier, dans le VIe ou Caserne Chaligny dans le XIIe.

Et puisque vous aimez la danse,  il y a un spectacle à voir à Paris : celui de la compagnie Alvin Ailey, invitée des fameux Étés de la Danse, au Châtelet tout le mois de juillet. Beauté des gestes, virtuosité des jeunes danseurs noirs américains, héritage africain: un spectacle ovationné dès le premier soir. Pas de décors superflus, ni d’effets spéciaux. Simplement vertical, et époustouflant !

Laisser un commentaire