Photo: Paris Version Magnum

magnum 3

Robert Capa, Henri Cartier-Bresson, Marc Riboud, Raymond Depardon, Martin Parr, Abbas... L'Hôtel de Ville accueille jusqu'au 28 mars 2014 les photos des plus grands photoreporters avec l'exposition "Paris Magnum". En décidant, en 1947, de créer une coopérative d’actionnaires photographes, Henri Cartier-Bresson, Robert Capa, George Rodger et David « Chim » Seymour deviennent propriétaires exclusifs de leurs images. Ils vont aussi largement contribuer à faire évoluer leur profession. AvecMagnum, ils posent en effet les bases du statut d’auteur : choix des reportages et de leur durée, sélection des visuels, maîtrise de leur diffusion et du copyright. L’indépendance est désormais la condition de l’engagement. Partout où l’actualité l’exige, les fondateurs de la célèbre agence et leurs héritiers témoignent. À la rencontre du journalisme et de l’art, leurs clichés accompagnent également l’évolution de Paris. Une transformation dont l’exposition Paris Magnum déroule le fil, autour de 5 séquences chronologiques et 150 images. Avant même la création de l’agence, Seymour photographie la grève des ouvriers de Renault et de l’usine métallurgique de Saint-Ouen de 1936. Une lutte pour les conventions collectives de travail, les 40 heures et les congés payés. Plus tard, Capa fixe les combats des résistants, entre le Palais Bourbon et les Invalides, puis la joie des civils et des soldats français, sur les Champs-Élysées, le 26 août 1944. Au coeur de l’histoire toujours, Erich Lessing saisit la détermination de 200 000 manifestants contre l’arrivée de De Gaulle au pouvoir, en 1958. Conflits et révolutions des années 60 mobilisent également les photoreporters : Raymond Depardon suit la manifestation pour la paix en Algérie en 1961, Cartier-Bresson et Bruno Barbey témoignent de l’embrasement de Mai 68. Au cours des décennies suivantes, Martine Franck photographie Georges Pompidou, Barbey, Valéry Giscard d’Estaing, Guy le Querrec, François Mitterrand au musée Grévin et Abbas, Jacques Chirac, à table, à l’Hôtel de Ville !

Magnum Photos

Plus tard, Paris se raconte dans l’espace élargi du grand Paris, de la Défense à Villeneuve-la-Garenne, à travers le travail de Harry Gruyaert. Immortalisés par Magnum Photos, les temps forts de l’histoire de la capitale rythment l’exposition, mais au fil de toutes ces années, c’est aussi la société qui se transforme sous le regard attentif des photographes. La liesse et le poing dressé du Front populaire font écho à la dureté du travail des années trente. Les durs lendemain de la Seconde Guerre mondiale restent marqués par l’inquiétude et la pauvreté. Rencontre de Marc Riboud avec l’abbé Pierre, quand Cartier-Bresson croise un groupe de plâtriers, quai de Javel, et Seymour des vendeurs de journaux, au hasard des rues de Paris. Burt Glinn est au Crazy Horse et Sergio Larrain préfère la Ruche, une résidence d’artistes située dans le quinzième.

magnum ---emeute-au-quartier-latin--10-et-11-mai-1968---bruno-barbey-magnum-photos

Photographiée par Raymond Depardon en 1967, la minijupe dévoile bientôt les jambes des Parisiennes. La décennie d’après, elles manifestent devant l’objectif de Martine Franck. Plus tard, c’est l’équipe de « Libé » qui s’impose dans le paysage journalistique, sous le regard de Capa, ou encore « Nuit Blanche », relayée par Patrick Zachmann, qui fête l’art contemporain.

magnum affiche

Aiguisé, sensible, fidèle, l’oeil du photoreporter capte aussi les transformations de Paris. Les grands ensembles modifient en profondeur la silhouette de la ville. René Burri fige un chantier de HLM, à la périphérie.
Après lui, Josef Koudelka s’arrête sur l’architecture novatrice de la pyramide du Louvre et Leonard Freed sur celle du Centre Pompidou. Perpétuellement en mouvement, la ville joue la carte de la modernité, à l’image de la Grande Arche de la Défense annonçant le Grand Paris, formidable défi pour les prochaines décennies.

mag ultimediadocumenthttp://www.dailymotion.com/video/x2cc8td_exposition-paris-magnum-80-ans-d-histoires-parisiennes_creation

Photo : Grève immobile d’ouvriers dans une usine métallurgique, Saint-Ouen, 12 juin 1936. © David Seymour / Magnum Photos

Photo : 1953 © Marc Riboud- Magnum Photos

Exposition gratuite

Du 12 décembre 2014

au 28 mars 2015

Hôtel de Ville – Salle Saint-Jean

5, rue Lobau, Paris 4e

Ouverture tous les jours Sauf dimanches

 

Laisser un commentaire