L'Hôtel de Crillon, palace hors norme

10 Place de la Concorde, quelle adresse ! Inégalable... L’Hôtel de Crillon. Symbole suprême du luxe à la française, dessiné en 1758 par l’architecte Gabriel à la demande du roi Louis XV. Oubliez Robespierre, Louis XVI, Marie-Antoinette, et la guillotine.  Pensez Place de la Concorde" ainsi nommée pour marquer la réconciliation nationale. L’Hôtel de Crillon renaît!

Fermée en 2013 pour une rénovation de grande envergure, l’ancienne demeure privée des comtes de Crillon se veut désormais « résidence à dimension humaine ». C’est ce qu’aime à souligner son directeur général, l’élégant Marc Raffray. Discrétion, luxe et volupté en plein cœur de Paris. Et en effet, cette agréable sensation d’une demeure unique. Quatre ans de travaux. Est-ce seulement un Palace cinq étoiles? « C’est une maison hors norme dont le rôle dépasse la simple institution hôtelière, répond le Directeur général. Nous lui redonnons l’excellence que le monde attend ».

L'Hôtel de Crillon propose désormais 124 appartements, contre 147 chambres auparavant -dont 33 suites et 10 suites "signature" de très grand luxe, qui ont été totalement repensées, plusieurs étant aménagées sous les toits tels de luxueux Ateliers d’artistes, comme l’opulente "Duc de Crillon", la "Bernstein" et sa terrasse XXL avec vue sur la Concorde et la Tour Eiffel.

Une nuit à l’ombre de l’obélisque vous coûtera jusqu’à 25 000 euros, et pas moins de 1200 euros... Racheté en 2010 pour 250 millions d’euros par un Prince de la famille royale saoudienne, les travaux ont coûté 400 millions d'euro de plus, pour redonner au lieu tout son lustre, et s’imposer dans la compétition que se livrent les palaces parisiens. L’établissement est géré par le groupe Rosewood Hotel & Resorts. Dans la lignée de l’Hôtel des Voyageurs conçu en 1909 par l'architecte Walter-André Destailleur, un siècle plus tard.

Karl Lagerfeld signe les créations les plus originales, dans le pur esprit XVIIIème, période vénérée par le couturier : résidence de 450 mètres carré avec lit à baldaquin, mobilier grand genre, et cette extravagante salle de bain tapissée de marbre blanc veiné de gris. La directrice artistique Aline Asmar d’Amman a choisi quatre grands noms de la décoration (Tristan Auer, Chahan Minassian, Cyril Vergnol, Culture in Architecture) pour insuffler une dose d’élégance contemporaine dans cet univers très XVIIIème. Performance réussie.

Le clou du Palace : cette somptueuse piscine couleur or-émeraude aux 17600 mosaïques, baignée d’un puits de lumière et entourée d’une spectaculaire fresque en céramique céladon créée par le sculpteur new-yorkais Peter Lane. Le Crillon s'offre un Spa à la française digne des lieux chargés d’histoire. Et une Cour Gabriel végétalisée par Louis Benech, avec profusion de fougères,  d'érables du Japon, de Viburnum odofratissimum, de Nandina domestica… Un barbier complète la galerie qui s’ouvre au visiteur, avec un artisan « sublimeur de cuir », capable de redonner tout leur éclat à vos plus anciens escarpins.

Et l’incontournable et magnifique Bar des Ambassadeurs, où prendre un verre en oubliant les bruits de la ville procure un plaisir certain. A peine rouvert, le Palace accueille les parisiens, curieux, et des visiteurs du monde entier. Et déjà des défilés de mode somptueux dans les salons du premier, donnant sur la plus grande et la plus belle des places de Paris.

Hôtel de Crillon 10, pl. de la Concorde (VIIIe). Tél. :  01 44 71 15 00. À partir de 1200 euros.

https://www.rosewoodhotels.com/en/hotel-de-crillon

 

Laisser un commentaire

Nous vous recommandons :